Emballages alimentaires : l’innovation est en marche

L’emballage alimentaire joue un rôle de plus en plus important auprès des consommateurs.

Il y a quelques années, le but de l’emballage alimentaire était simple : contenir un produit et informer le consommateur sur ses composants. Aujourd’hui, le rôle de l’emballage a bien évolué. Il devient pratique, plus respectueux de l’environnement et offre maintenant des services innovants.

Voici un petit tour d’horizon des évolutions de nos emballages alimentaires !

 1. Des emballages pratiques et fonctionnels

Les industriels doivent tenir compte des changements de mode de vie des consommateurs (développement de modes de consommation nomades, volonté de gagner de la place…), tout en respectant des contraintes économiques et en assurant toutes les performances mécaniques de l’emballage. Pour cela, ils développement des formats de conditionnement…

  • …innovants
    •  l’Arcwise, un nouveau type d’emballages en carton ondulé, qui réduit d’un tiers la matière utilisée tout en renforçant la solidité du packaging
    • la bouteille d’huile carrée et allégée d’Adani Wilmar, qui optimise l’espace sur les étagères
  • …pratiques et faciles à ouvrir
    • l’ouverture PopPack, qui consiste à introduire une bulle dans la soudure de films souples ou semi-rigides de sorte que le consommateur n’ait qu’à éclater cette bulle entre deux doigts pour ouvrir son emballage
  • …et résistants au transport et au mouvement
    • le packaging spécialement conçu par McDonald’s pour les cyclistes

 2. Des emballages eco-friendly

La réglementation française a interdit en juillet 2016 les sacs en plastique à usage unique. En 2020, ce sera au tour de la vaisselle plastique jetable de disparaître des rayons de nos supermarchés. Les Français souhaitent préserver l’environnement et ces changements sociétaux poussent les acteurs du secteur à proposer une alternative à ces plastiques pétrosourcés et à développer des matériaux biosourcés.

 Parmi plusieurs innovations, on retrouve…

  • l’alliance récente entre Danone et Nestlé Waters dans un programme de recherche afin de proposer aux consommateurs des bouteilles en plastique 75% biosourcé dès 2020. A leurs côtés figure une start-up : la biotech californienne Origin Materials. Le plastique sera produit à partir de carton usagé, sciure et copeaux de bois.

…voire même des emballages comestibles qui semblent très « tendance » depuis quelques années :

 

 

3. Des emballages intelligents et connectés 

Le packaging a dépassé depuis longtemps sa fonction originelle de protection. Grâce aux technologies numériques d’identification, comme la puce RFID (étiquette intelligente d’identification électronique) ou les QR Codes, les emballages deviennent des supports d’information :

  • Pour l’industriel amélioration de la productivité, automatisation de la capture de données essentielles à la traçabilité du produit, etc. ;
  • Pour le client (centrale d’achat ou GMS) : automatisation de la réception, contrôle et échanges numériques client/fournisseur ;
  • Pour le consommateur : accès à de nouveaux services (information sur la traçabilité du produit, respect de la chaîne du froid, conseils de préparation, informations nutritionnelles et allergènes…) lui permettant d’orienter ses choix d’achat et de consommation.

Voici quelques exemples d’innovations de ces dernières années :

  • En partenariat avec la Clinique Pasteur, la start-up Ubleam et la coopérative Arterris, le Groupe Poult a lancé le tout premier biscuit connecté avec la réalité augmentée. L’utilisateur « flashe » le logo apposé sur l’emballage via l’application Ubleam et le gâteau apparaît en réalité augmentée avec des informations et des programmes dédiés à la santé ou à la protection de l’environnement.
  • Tagdevin, entreprise nantaise, a développé des solutions innovantes dédiées à la filière viticole et fondées sur les nouvelles technologies de la téléphonie mobile et des codes-barres 2D. Le consommateur « flashe » le code-barre 2D à l’aide son smartphone et Tagdevin le connecte immédiatement à un site web mobile présentant la fiche technique, les photos du domaine, une vidéo de dégustation…

Aujourd’hui, l’industrie anticipe de plus en plus la «servitisation» du produit alimentaire. En effet, les emballages connectés intelligents vont soulever plusieurs enjeux stratégiques. Par exemple, comment le produit peut-il devenir un service proposé aux clients et aux partenaires commerciaux ? Quels impacts les emballages connectés auront-ils sur les relations avec les partenaires commerciaux traditionnels ?

 Affaire à suivre de près !

 

Newsletter

Recevez notre newsletter bi-mensuelle

Commenter