Après les échecs et le jeu de Go, l’IA remporte son premier tournoi de Poker.

Le programme d’intelligence artificielle Libratus conçu par Tuomas Sandholm, un professeur et doctorant de l’université de Carnegie Mellon, a remporté un tournoi de Poker face à des adversaires faisant parti des meilleurs joueurs au monde de Poker.

L’ordinateur doit son succès à sa capacité à bluffer, un paramètre essentiel dans une partie de Poker.

« Non seulement il corrige ses fautes mais j’ai vraiment eu le sentiment que ce bot m’exploitait. » a expliqué Jimmy Chou, l’un des joueur.

Afin de générer des stratégies pour ces innombrables situations, l’équipe de Brown et Sandhilm a utilisé un superordinateur appelé Bridges (à peu près 30 000 fois plus rapide qu’un ordinateur de bureau moyen).

« Développer une intelligence artificielle qui peut le faire avec succès est un énorme pas en avant scientifique qui débouche sur de nombreuses applications. Imaginez un jour que votre smartphone puisse négocier pour vous le meilleur prix pour une nouvelle voiture. Ce n’est que le début. » a indiqué Frank Pfenning, responsable du département des sciences informatiques à l’université de Cernegie Mellon.

 

Newsletter

Recevez notre newsletter bi-mensuelle

Commenter