Agriculture en difficulté mais agriculture connectée, l’actualité agroalimentaire en bref

L’agriculture française en difficulté : Manuel Valls présente un nouveau plan de soutien aux agriculteurs

 

Les agriculteurs sont aujourd’hui confrontés à une double crise : une crise conjoncturelle liée aux terribles conséquences des aléas climatiques de cette année (fortes pluies au printemps, sécheresse en été) mais aussi une crise structurelle dans l’élevage et la production laitière, qui tire vers le bas les cours des matières premières.

Pour répondre à cette situation d’urgence, Mwananuel Valls et Stéphane Le Foll ont annoncé début octobre un nouveau plan d’aides « pour éviter des dépôts de bilan massifs et permettre aux exploitants agricoles de passer ce cap difficile.». Plusieurs mesures fortes ont été annoncées telles que :

  • Doter Bpifrance d’un fonds de garantie permettant d’octroyer 1,5 milliard d’euros de prêts aux exploitations agricoles
  • Prendre en charge le coût de la garantie pour les agriculteurs en difficulté
  • Soutenir la trésorerie des exploitations agricoles en allégeant notamment leur taxe foncière et leurs cotisations sociales
  • Accompagner socialement les agriculteurs en les sensibilisant aux aides auxquelles ils ont droit et également en accompagnant ceux qui souhaitent se reconvertir

Enfin, le Gouvernement souhaite inciter les agriculteurs à souscrire à l’assurance-récolte pour 2017 afin de se protéger au maximum des aléas climatiques.

 

Vendanges 2016 : une année difficile mais un millésime prometteur…

 

grape-harvest

Les aléas climatiques de cette année n’ont pas uniquement eu un impact sur les productions céréalières mais également sur les rendements viticoles. En effet, en août dernier le ministère de l’Agriculture estimait une baisse de 10% de la production française. Les vignerons sont plus pessimistes sur le sujet et prévoient quant à eux une baisse de 20% à 27% avec de fortes disparités selon les régions.

2016 serait-elle une année maudite pour les vignerons français ?  Si les volumes récoltés semblent aller dans ce sens, ce n’est pas le cas de la qualité constatée. En effet, le millésime 2016 semble être de grande qualité. Affaire à suivre lors des premières dégustations…

 

Une triple alliance auvergnate pour connecter l’agriculture

 

Qui a dit que l’agriculture ne pouvait pas être connectée ? C’est le pari que s’est lancée la start-up Exotic systemsconnected-agricultureAvec une petite dizaine d’années d’expérience dans la conception d’objets connectés, cette start-up souhaite développer de nouveaux objets connectés dédiés à l’agriculture. L’idée a séduit Michelin et Limagrain qui ont décidé de rentrer au capital d’Exotic systems afin de l’accompagner dans son projet.

Les premiers objets connectés issus de cette alliance sont attendus pour début 2017.

 

Et sinon, en bref :

 

Newsletter

Recevez notre newsletter bi-mensuelle

Commenter