Quel avenir pour la blockchain « Ethereum » ?

Le 16 juin dernier, le fonds d’investissement DAO a subi une des plus grandes opérations de piratage de son histoire. La mobilisation de la communauté Ethereum a permis le ralentissement de l’opération et d’arrêter les prélèvements le jour même. Malgré tout, plusieurs millions d’Ethers ont été transférés sur une adresse privée, et y sont restés gelés pendant 27 jours avant de pouvoir être déplacés par l’attaquant dans d’autres comptes.

Après de longs débats sur la meilleure solution à adopter pour empêcher le hacker de retirer la somme dérobée, la communauté Ethereum a voté et rendu son verdict, avec plus de 87% de votes pour un « Hard Fork ».

L’objectif du « Hard Fork » est de proposer une modification de l’histoire écrite dans la base blockchain en restituant au DAO les jetons dérobés par le hacker, puis en les transférant après aux souscripteurs du fond d’investissement.

L’impact du Hard Fork:

Contrairement à Bitcoin, le « Hard Fork » de Ethereum ne devrait pas impliquer un grand retour en arrière de l’état de la blockchain. Il va proposer une fine intervention locale pour convertir et mutualiser les sous comptes du DAO, et permettre ainsi aux investisseurs de racheter des jetons d’Ether s’ils le souhaitent, dès le 20 Juillet prochain.

Au-delà de la correction du problème, le Hard Fork devrait apporter une hausse de la confiance des membres et sympathisants du projet Ethereum. Par conséquent la valeur des jetons d’Ether devrait logiquement remonter, à minima au niveau de valeur précédant la cyber attaque du DAO. De nouveaux investisseurs devraient également se lancer dans l’achat de l’Ether « bon prix » et participer à la montée de sa valeur marchande.

Un horizon clair pour Ethereum:

Je suis convaincu que l’avenir de l’Ethereum est assez prometteur. Cette conviction est portée par les prouesses qu’offre cette blockchain dès sa première année, notamment grâce à l’intelligence artificielle portée par les smart-contrats. La Zooz, Fidor, Lemonade, Synereo, Abra et bien d’autres sont autant d’exemples concrets des avancées atteintes aujourd’hui, et ceci n’est que le début.

L’arrivée très attendue de Metropolis, la phase trois du projet Ethereum, devrait aussi accélérer le développement de nouvelles solutions, puisque ce palier devrait proposer une interface enrichie pour les utilisateurs non avertis d’Ethereum et un DAPP Store.

ethereum-next-steps-3-638

Ceci étant, il faut savoir que la blockchain dispose de nombreux atouts et d’ingrédients pour tromper, usurper, et auto-prendre des décisions. La répartition inégale des exploitations de la puissance minière et de la crypto-monnaie, combinée à l’anonymat des titulaires des comptes, présente également une forte incitation à déjouer le système et une inadéquation avec la décentralisation attendue par la mécanique de la Blockchain. Ainsi, il est important de souligner que la viabilité des blockchains sur le long terme devrait dépendre impérativement de la rigueur de ses mécanismes de gouvernance et l’efficacité de sa configuration.

Retrouvez cet article et bien d’autres sur le media spécialisé Finyear.com : lien

Newsletter

Recevez notre newsletter bi-mensuelle

Commenter