Quand l’e-Commerce fait bouger les codes de l’industrie du Luxe

Le récent rapprochement du groupe Richemont connu pour le grand public par ses marques (Lancel, Dunhill, Mont Blanc, Chloé, Van Cleef & Arpels ou encore Cartier) et l’e-marchand italien Yoox, spécialiste dans la vente en ligne des vêtements de luxe, marque indéniablement une réelle volonté de transition du modèle économique de l’industrie du luxe à la fois pour créer de la proximité client, avoir une stratégie marketing multi-canal, mais aussi faire entrer en cohérence le online et le offline pour améliorer la proximité avec des consommateurs de plus en plus connectés.

En quoi le E-commerce est profitable aux marques de luxe ?

Quel sont les nouveaux influenceurs et propulseurs d’achat dans ce secteur ?

Comment tirer profit de la transition digitale ?

Pour répondre à ces questions, il faudra se pencher sur les attitudes et les comportements des consommateurs Digital natives.

De sérieuses études effectuées par l’université de Harvard, montrent que quatre achats sur cinq sont impulsés par les images et les vidéos qui transitent sur les réseaux sociaux #Instagram, #Facebook, #YouTube.

Il faut savoir que les trois quarts des achats de luxe, même s’ils ont toujours eu lieu dans les magasins, sont influencés par ce que les consommateurs voient et partagent en ligne.

Plus de 50% sont des consommateurs du Luxe utilisent quotidiennement les médias sociaux.

Plus des 2/3 génèrent du contenu-photos sur les réseaux sociaux, vidéos, ou font de la re-diffusion d’annonces de contenu créées par d’autres, au moins une fois par mois.

Ainsi la question n’est même plus de savoir si et quand les marques de luxe devraient profiter de la transition DIGITALE, mais comment s’y prendre pour le faire, et quelle technologie adopter pour pousser la bonne information, au bon moment et au bon endroit ?

Luxe

La réponse réside dans la compréhension des trajets complexes qu’empruntent les cyber-acheteurs avant de cliquer pour faire un achat.

L’adoption de cette nouvelle réalité numérique appelle à un changement complet de l’approche de marques de luxe et de l’expérience utilisateur.

Il faut noter que presque tous les consommateurs du luxe ont au moins un smartphone.

Presque comme le reste des consommateurs, les clients du luxe sont également très présents sur les réseaux sociaux.

Générations Z, Y, X ou baby-boomers… Les consommateurs de luxe possèdent un nombre similaire d’appareils mobiles en moyenne et dépensent environ la même quantité de temps sur Internet, autour de 15 heures par semaine, en plus de toute utilisation liée au travail.

Tous ces chiffres traduisent la même chose : l’intérêt considérable qu’accorde les consommateurs de luxe aux mobiles et aux réseaux sociaux, et de ce fait les attentes sont très élevées en matière de transformation Digitale.

Comment tirer profit de la transition digitale ?

Cela doit passer par au moins 5 leviers :

  1. Soigner l’aspect visuel, et la qualité du contenu web-marketing (site e-commerce, publicités, contenus…) En effet l’’univers de la marque doit être diffusé en conservant son aspect luxe pour faire rêver les consommateurs.

  2. Embarquer le client dans une histoire: A vrai dire, disposer d’une fiche produit racontant l’histoire du produit d’exception est un must pour faire rêver le consommateur… Rolex en est l’exemple parfait : chaque composant de la montre est expliqué à l’internaute comme un morceau de son histoire, illustrée par des visuels épurés de grande qualité.

  3. Une communication sur les réseaux sociaux : Les réseaux sociaux sont l’un des meilleurs moyens pour communiquer avec les non-clients, qui pourraient le devenir un jour.

  4. Proposer la personnalisation des produits sur la plateforme e-commerce : La personnalisation des produits en ligne est fondamentale pour installer une complémentarité entre le point de vente physique et le site e-commerce, tout en restant dans une logique hyper qualitative. Si le luxe, le vrai, veut être distinctif alors chacun de ses produits se doit d’être unique et être parfaitement en accord avec la personnalité de ses clients. Ainsi, il est important de donner la possibilité aux consommateurs d’inscrire leurs initiales afin de leurs permettre de créer un produit à leur image ou d’offrir un cadeau personnalisé à l’un de leurs proches.

  5. L’exploitation des données : Le Digital permet aux enseignes de luxe de mieux connaître leurs clients. Plus une marque maîtrise les centres d’intérêts, la zone géographique, l’âge, le sexe, et la profession du client, mieux la segmentation client est facilitée. Ainsi la communication peut être adaptée aux différentes cibles.

De la connaissance client à la gestion de l’e-réputation sur le web et les réseaux sociaux, les apports du DIGITAL sont nombreux et la plupart des marques de luxe commencent petit à petit à se les approprier.

Suivez-moi également sur Pulse ici

https://www.linkedin.com/pulse/quand-le-e-commerce-fait-bouger-les-codes-de-lindustrie-bassem-ktita?published=u

Newsletter

Recevez notre newsletter bi-mensuelle

Commenter

1 commentaire

  1. Pingback: Quand le Luxe tente de rattraper son retard dan...