Digital Worker: des Smartglasses pour décupler l’efficacité opérationnelle de vos collaborateurs

Digital Worker

LA BUSINESS MOBILITY EN PLEIN EFFERVESCENCE

L’émergence des Smartglasses

Après les tablettes qui se banalisent en entreprise, les Smartglasses sont le nouveau terminal innovant. Si leur usage n’a pas encore conquit le grand public, elles ont déjà fait leurs preuves dans le monde professionnel au sein d’entreprises telles que DHL, SNCF, Boeing.

Smartglasses

Les start-ups pionnières (Vuzix, Lumus, Opinvent, Laster, Recon, Kopin, Innovega, ODG, Penny) ont concrétisé une technologie positionnée aujourd’hui comme un axe stratégique de développement par des géants tels que Google, Microsoft, Intel, Epson, Sony.

Les investissements et innovations s’accélèrent avec l’entrée sur le marché d’autres acteurs majeurs de l’industrie IT tels que Toshiba, Samsung, LG, et une 2ième vague de start-up (Meta, Atheer, Glassup, Mirama, Skully, Fusar, Daqri, Seebright, Caputer Seer, RideOn, Magic Leap).

Généralisation à horizon 2020

Certains grands acteurs de l’industrie restés en retrait jusqu’à présent (Zebra, Fujitsu, Canon, Brother, Lenovo, Apple, Baidu) se préparent également à investir pour ne pas se laisser distancer devant le phénomène qui devrait se généraliser.

En effet, les ventes en entreprise sont attendues en forte hausse, avec un nombre d’unités estimé à 50 millions en 2018 et 1 milliard d’ici 2023 (source : augmentedReality.org).

DES APPORTS À FORTE VALEUR AJOUTÉE

L’offre marché ayant atteint un premier seuil de maturité, les entreprises ont tout intérêt à adopter dès maintenant une attitude de veille active afin d’identifier et tester les usages porteurs de valeur ajoutée pour leurs métiers.

Les collaborateurs en situation de mobilité peuvent bénéficier immédiatement des avantages des Smartglasses :

  • AUGMENTATION DE LA PRODUCTIVITÉ : les Smartglasses s’intègrent mieux aux situations de travail et facilitent la continuité des actions du collaborateur (pas de rupture). Elles fiabilisent, sécurisent et accélèrent les processus de contrôle et de décision.
  • APPORTS DE NOUVEAUX SERVICES : les Smartglasses sont un nouveau canal de communication, permettant de capter à la source de l’information, et de distribuer aux collaborateurs des nouveaux services et de l’information contextualisée aux moments clés de leurs interventions.

Tous les secteurs peuvent bénéficier des Smartglasses dans leurs activités :

  • LOGISTIQUE ET PRODUCTION en accélérant la « leanification » des processus.
  • MANAGEMENT DE LA QUALITÉ, notamment lorsque la compétence humaine ou le déplacement sur site coûtent cher.
  • COMMERCIAL en transformant la relation et l’expérience client.

DES TECHNOLOGIES EN PROGRÈS CONSTANT

Le virtuel pour mieux appréhender le réel

Trois technologies de traitement et d’affichage des informations sont en forte progression et à votre disposition :

  • LA VISION AUGMENTÉE qui permet de superposer en temps réel des informations statiques à la vision. Elle est rapide à mettre en œuvre car ne nécessite pas de retour vidéo et de puissance de calcul élevée.
  • LA RÉALITÉ AUGMENTÉE qui ajoute un niveau de contextualisation aux informations affichées en interprétant puis en enrichissant ce que voit l’utilisateur. La qualité de transmission du retour vidéo et la puissance de calcul de l’application de traitement et de rendu sont des facteurs clés. Des technologies d’optimisation logicielle permettent de jouer sur la perception de l’œil et d’éviter le recours à des processeurs puissants et volumineux.
  • LA RÉALITÉ VIRTUELLE qui se substitue entièrement à la vision de l’utilisateur en lui présentant un monde virtuel. Ce mode s’adresse pour l’instant surtout à l’industrie du jeu, voire certains serious games.

L’expérience utilisateur reste la clé

Certains critères ergonomiques sont primordiaux pour une adoption réussie :

3

  • LE CONFORT VISUEL : la vision ne doit pas être perturbée afin de ne pas fatiguer les yeux. Les dispositifs binoculaires sont ainsi préférables, et doivent pouvoir être portés par les collaborateurs équipés de lunettes. L’angle de vision est important à prendre en compte.
  • LE CONFORT DE PORT : la légèreté, l’équilibrage et l’adaptation à toutes les morphologies sont primordiaux.
  • L’AUTONOMIE : elle doit correspondre au moins à la durée de port maximale

 

ENFIN, SANS UNE PLATE-FORME DE DÉVELOPPEMENT COMPLÈTE il sera difficile d’offrir aux utilisateurs des applications de qualité. Les constructeurs fournissent généralement des APIs, les applications pouvant être développées par des agences ou les équipes DSI.

Un prix d’entrée lié à la sophistication

A date, les prix sont encore élevés, mais n’empêchent pas des ROI intéressants. En effet les Smartglasses sont des terminaux complexes qui intègrent de l’innovation électronique, mécanique, optique et logiciel, mais permettent des gains substantiels d’excellence opérationnelle.

Aujourd’hui sur le marché, deux types d’offres constructeurs se dégagent :

  • LES SPÉCIALISTES DU MARCHÉ BTOB ou de secteurs précis, qui proposent des produits et services les plus aboutis possibles, avec des prix élevés.
  • LES GÉNÉRALISTES, engagés dans une démarche Time-To-Market qui cible tout autant le marché des entreprises que celui du grand public. Leur offre est moins élaborée, mais financièrement plus intéressante.

Les gains, eux, sont nombreux: économies d’outils, de papier, diminution des erreurs, des pertes, des déplacements, gain de temps, gain de qualité… Et au final : satisfaction des collaborateurs et des clients.

EN RÉSUMÉ

Au regard de la maturité de la technologie et du fort potentiel des Smartglasses en entreprise, une approche test & learn, couplée à l’analyse des business cases, ciblée sur des populations mobiles (commerciaux, logisticiens, mainteneurs…) est parfaitement adaptée pour démontrer et valider l’intérêt de l’usage des Smartglasses auprès d’une Direction Générale. Ce type d’étude dure entre 3 et 9 mois, pour un investissement entre 200 et 500K€.

Le succès d’un tel projet repose sur la mobilisation et coordination de nombreuses compétences et savoir-faire :

  • Pour animer une démarche innovante et dynamique, basée sur des Proof of Concept.
  • Pour déployer une gouvernance agile, impliquant autant les métiers que la DSI.
  • Pour créer et exploiter l’écosystème ad-hoc (start-up, acteurs majeurs IT, agences, intégrateurs).
  • Pour projeter l’industrialisation de la solution (…).
  • Pour convaincre toutes les parties prenantes, et la Direction Générale.

 Par Jean-Edouard Kurz, Alexandre Willmann, Luc Lacheny, Guillaume Gourinel 

 

Cet article s’appuie sur les échanges que nous avons pu avoir avec ces start-up :

LasterLasterTechnologies, entreprise créée au sein du CNRS en 2005, est spécialisée dans les technologies d’affichage numérique et mobile pour les secteurs industriel et grand public, notamment dans les solutions de réalité augmentée sur smartglasses.

 

OptinventOptinvent développe des dispositifs de réalité augmentée axés sur l’ergonomie et la performance en fonction du public visé. Cette société rennaise propose des smartglasses pour les professionnels ainsi qu’un un casque à réalité augmentée grand public pour une meilleure immersion.

Newsletter

Recevez notre newsletter bi-mensuelle

Commenter