What’s Hot ?! Rémunération des données perso, et livraison d’une voiture d’essai en 90 min

Datacoup Datacoup, une marketplace permettant de gagner $8 par mois grâce à ses données

 

Le marché des données personnelles devrait selon le BCG atteindre 1000 milliards d’euros d’ici 2020,
il n’est dès lors pas étonnant que de nombreuses entreprises tentent de se procurer une part du gâteau. En revendant les données personnelles des internautes aux annonceurs Facebook voit ses recettes publicitaires croitre exponentiellement et 95% des internautes sont préoccupés par la gestion de leurs données personnelles (étude du cabinet SerdaLab en mai 2014).

De nombredatacoup1uses startups se sont ainsi jetées dans la brèche : Datacoup aux Etats-Unis qui rémunère ses utilisateurs jusqu’à 10 dollars par mois, Yes Profile en France ou encore CitizenMe en Angleterre. Toutes fonctionnent sur le même principe : l’internaute choisit les données qu’il partage (relevé de carte bancaire, historique internet, activités sur les réseaux sociaux…) et est rémunéré en fonction de ce qu’il partage. Les différentes entreprises proposent des services légèrement différents au niveau des informations collectées et de la façon dont ces données sont exploitées. Datacoup permet également à ses utilisateurs d’analyser leurs données personnelles par catégories : lieux, profession, santé, achats… Cartographiant ainsi leurs appartenances et leurs centres d’intérêts.

datacoup2Du côté des startups qui se lancent dans cette expérience cela permet de rassembler dans une seule base de données énormément d’informations complémentaires sur les utilisateurs. Elles peuvent ensuite compiler et analyser ces données pour en faire une véritable mine d’or d’information qu’elles peuvent revendre à des annonceurs qui pourront targetter au mieux leurs publicités, améliorant ainsi le taux de retour des campagnes publicitaires. Cela permettrait de mettre enfin fin au flou juridique qui entoure l’utilisation des données personnelles des internautes.

Du côté du client l’avDatacoup3antage existe également. Celui-ci se fait payer pour que ses données soient utilisées alors que Google ou encore Facebook ne le rémunèrent pas mais s’enrichissent grâce à elles. En outre celui-ci gère lui-même les données qu’il rend disponible, il peut choisir sur certains sites les données qu’il choisit de rendre disponible aux entreprises et les produits sur lesquels il désirerait avoir plus d’informations…

 

AudiAmener une voiture chez ses prospects ciblés en 90 minutes, quand ils le décident

 

 

Une majaudi1orité de clients (60% des plus de 50 ans et 84% des jeunes) souhaitent pouvoir essayer une voiture ailleurs que dans l’environ nement de la concession, surtout chez eux (étude Cars Online 2014 de Cap Gemini). Les différentes marques rivalisent d’inspiration pour faire tester leurs nouveaux modèles de voiture de manières aussi imaginatives les unes que les autres. Audi avait déjà innové en ouvrant plusieurs concept store proposant une expérience consommateur différente. Afin de se différencier encore davantage de ses concurrents, Audi a imaginé un tout nouvel objet connecté à envoyer à leurs différents clients potentiels aux Pays-Bas.

L’Audi TestDrive Cube est un objet connecté imaginé et réalisé par l’agence Philipp Und Keuntje Gmbh qui a permis aux 44 clients l’ayant reçu d’avoir en 90 minutes une Audi A8 en bas de chez eux. Pour cela ils devaient appuyer sur le bouton unique Start/Stop de ce cube de 11 cm de diamètre, déclenchant ainsi via un composant GSM un signal au concessionnaire Audi le plus proche qui se chargeait ensuite de localiser via un émetteur GPS l’emplacement du cube et d’y amener en précisément 90mn la voiture pour un essai de 24 heures.

L’opéaudi2ration commerciale essayée aux Pays-Bas a très bien fonctionné sur les 44 clients ayant reçu le cube et a surtout été grandement appréciée, plusieurs clients choisissant d’acheter directement le modèle. Suite à ce succès Audi va renouveler cette opération dans d’autres marchés européens en 2014.

Au niveau du secteur cette première expérience ne sera sûrement pas sans suite, Audi ayant déjà annoncé qu’elle serait reprise dans d’autres pays d’Europe. En outre, la possibilité d’essayer un véhicule dans un autre environnement que celui de la concession est au cœur des préoccupations des consommateurs et encore plus des jeunes, s’y intéresser dans le futur est donc essentiel pour les fabricants. La nécessité d’un changement de l’expérience consommateur est omniprésente dans les aspirations des consommateurs potentiels.

Le client ne peut que se réjouir de ces nouvelles initiatives, elles répondent à sa volonté de multi-canal et lui permettent de renforcer son expérience client tout en découvrant et en essayant en profondeur un modèle de véhicule susceptible de lui plaire.

Newsletter

Recevez notre newsletter bi-mensuelle

Commenter