BIG DATA … heu bien sur que je connais !

Big Data par ci, Big Data par là… vous l’aurez compris, le Big Data est le sujet à la mode en soirée (et pas seulement au cours des soirées geeks). Mais alors c’est quoi le Big Data ?! Je vais vous donner quelques phrases types pour briller dans les soirées de l’ambassadeur.

« Le Big Data est apparu en 2001, avec la règle des 3 V énoncé par Doug Laney »

Au cours des années 2000 avec l’explosion des données numériques, un rapport de Doug Laney (Gartner) définit les enjeux inhérents à la croissance des données comme étant tri-dimensionnels : c’est à dire reposant sur le volume , le variété et la vélocité.  Le Big Data, est donc l’explosion du volume de données, qui met à l’épreuve les infrastructures de stockage classiques des entreprises.

« Le Big Data c’est une capacité de stockage immense couplée à une force « extraordinaire » de  calcul »

On parle de « lac de données » contenant  des données structurées et  non-structurées s’appuyant sur des technologies telles que Hadoop et NoSQL.  Pour la force de calcul, on fait référence à une  plateforme capable de traiter la donnée en mémoire (in-memory), de prioriser celle-ci (donnée chaude ou froide), etc….

« Le Big Data permet de faire de la business intelligence et de l’analyse prédictive… mais pas que ! »

Et oui le Big Data permet de faire de la business intelligence, c’est-à-dire de collecter, consolider, modéliser et restituer les données afin d’aider à la prise de décision.  Mais il permet également d’analyser les évènements passés et présents pour faire des hypothèses prédictives sur des  évènements futurs.

« Obama est le premier président élu grâce au big data » ou « la nationalmannschaft à utiliser le Big Bata pour être championne du monde ! »

Ici, je vous laisse le choix de la phrase en fonction de la solution mais sachez que :

  • En 2008, « Yes we can »… with Big Data, car c’est au travers la collecte d’une foule d’information via les réseaux sociaux que les sympathisants du président Obama ont pu aller prêcher la bonne parole auprès des indécis.
  • Au brésil, l’équipe d’Allemagne a passé un partenariat avec SAP pour un « outil big data ».

Et pour finir me direz-vous. Voici quelques chiffres à garder en tête.

  • 30 milliards de contenus sont ajoutés sur Facebook par mois, par plus de 600 millions d’utilisateurs actifs
  • Plus de 2 milliards de vidéos regardées sur Youtube chaque jour et 220 milliards de recherche sur Google chaque mois
  • En 2008, le nombre d’appareils connectés à Internet a dépassé le nombre d’humains
  • On estime que fin 2011, 20 foyers moyens généraient plus de trafic que la totalité des utilisateurs Internet en 2008
  • Le marché du Big Data et des Analytics pourrait représenter près de $250 milliards sur 4 ans;
  • Revers de la médaille on estime que des données de mauvaise qualité coûtent plus de $600 milliards par an aux entreprises américaines

Maintenant quand vous verrez cette célèbre phrase sur les réseaux sociaux  « Big Data is like teenage sex: everyone talks about it, nobody really knows how to do it, everyone thinks everyone else is doing it, so everyone claims they are doing it… » vous vous sentirez un peu moins concerné.

Si vous désirez aller plus loin, je vous invite à lire un autre de nos billets de blog.

Newsletter

Recevez notre newsletter bi-mensuelle

Commenter

1 commentaire