Les MOOC, un eldorado inexploré pour les entreprises ?

Les MOOC, la révolution numérique de l’enseignement?

Les MOOC, un eldorado inexploré pour les entreprises ?Nés aux Etats-Unis à la fin des années 2000, les MOOC sont des supports d’enseignement numériques, structurellement conçus pour le Web et diffusés sur ce seul canal. Réalisés par des experts d’un sujet donné, ils ont vocation à être suivis sur plusieurs semaines, à raison de quelques heures hebdomadaires, par tous ceux qui le souhaitent, sur simple inscription. Si la révolution académique que ce nouvel objet engendre semble évidente, la question de l’intérêt pour l’entreprise de prendre part au phénomène semble plus complexe. Nous illustrerons donc sous trois angles à quel point il s’agit d’un eldorado encore inexploité pour les sociétés : le sourcing, la formation continue et le rayonnement de la marque employeur.

Avant cela, disons-le tout de suite, les MOOC ont leurs détracteurs. Le principal reproche qui leur est fait étant une prétendue démocratisation des savoirs qui n’existe pas dans la réalité et ce pour deux raisons. La première est que 90% des inscrits à une formation de ce type ne vont pas jusqu’au bout du cursus. Trop contraignant pour certains (le format est assez dense et le suivi demande un véritable investissement de temps). Trop peu contraignant pour d’autres (pas de frais d’inscription ni aucune forme d’incitation à suivre ces supports « online » jusqu’au bout). Quelles que soient les raisons individuelles ou collectives, seul un inscrit sur dix termine un MOOC. La seconde raison tient au fait que près de 3/4 des inscrits ont préalablement au suivi de ces formations un niveau académique minimum de type Licence (Bac+3) Ces constats s’éloignent évidemment du mythe de l’accessibilité des savoirs et de leur diffusion au plus grand nombre mais ne sont toutefois pas de véritables freins au succès programmé des MOOC pour les entreprises.

Choisir le bon candidat en misant sur les MOOC

Les MOOC, un eldorado inexploré pour les entreprises ?La case « MOOC suivis » sur un CV devrait attirer l’attention de tout recruteur et être un critère de discrimination positive dans le choix d’un candidat. D’abord parce qu’elle témoigne d’une acuité certaine pour les nouvelles technologies et les tendances numériques ce qui en soit est un critère différenciant, voire primordial selon le poste ouvert. Ensuite parce que cela permet de tester le candidat sur un savoir théorique acquis récemment et d’en valider les répercussions pratiques dans l’exercice de sa fonction (et ce même si le sujet semble en apparence éloigné des aptitudes attendues pour le poste). C’est également un moyen objectif d’évaluer l’autonomie du candidat, sa ténacité ou encore sa motivation au delà des mots clés que l’on trouve sur tous les CV. Enfin, c’est souvent l’occasion de valider le niveau d’anglais annoncé, l’immense majorité des MOOC étant diffusée dans la langue de Shakespeare.

Former ses salariés en proposant des MOOC

Certes l’arsenal à disposition des entreprises en termes de formation continue est déjà large mais les MOOC ont plusieurs cartes à jouer. Pour commencer, l’offre à disposition étant gigantesque, ces formations peuvent compléter le catalogue existant de manière extrêmement ciblée et précise, au plus proche d’un besoin collectif ou individuel. Cette approche « sur-mesure » est le premier atout des MOOC, étant entendu que le rôle du RH (ou du Responsable Formation) sera de savoir trouver le bon enseignement pour chaque besoin. N’oublions pas bien sûr qu’il s’agit de cours gratuits, argument de poids en ces temps de contraction économique. Le coût pour l’entreprise sera simplement celui du temps passé par les collaborateurs en formation. En terme de souplesse, les MOOC permettent également une très grande flexibilité. Conçus à 100% de façon dématérialisé, les vidéos pédagogiques, exercices interactifs et autres plateformes sociales qui les composent laisse la possibilité à chaque inscrit de les consulter à son rythme. Précisons enfin que certains MOOC donnent une certification qui justifie la validation d’un savoir acquis.

Faire rayonner sa marque employeur en élaborant son MOOC (COOC)

Les MOOC, un eldorado inexploré pour les entreprises ?De plus en plus d’entreprises veulent créer leurs propres MOOC. A l’image des grandes écoles ou des universités prestigieuses qui mesurent leur influence et leur attractivité à l’audience de leurs MOOC, de nombreuses sociétés souhaitent ainsi prendre le pouls de leur image de marque. Leurs MOOC, ou plus exactement leurs COOC (Corporate Open Online Courses) sont la version orientée business de ses enseignements digitaux. Les pionnières en la matière ont été les firmes de la Silicon Valley (sous l’impulsion de start-up nées à Stanford, des super-entreprises comme Google ou des ONG comme Acumen se sont lancées dans la création de leurs COOC dès 2009), mais il est intéressant de constater que le phénomène prend de l’ampleur en permettant aux entreprises de se faire connaître sur leurs facteurs différenciants. A destination d’un large public (consommateur, client, associé, candidat etc.), Il s’agit certes d’un pur investissement marketing (coût moyen d’un COOC en France en prestation de service : 46 000 euros) mais les retombées en terme de rayonnement de la marque employeur commencent à être perçues de manière positive et exponentielle. Sans parler de rentabilité, le COOC est une façon d’occuper l’espace numérique et de faire parler de soi, en créant de la sympathie liée à la gratuité du dispositif. L’entreprise peut ainsi habilement disséminer ses atouts et ses valeurs pour renforcer son image de marque auprès de ces clients ou attirer de nouveaux talents avides d’innovations. Cette nouvelle technique de marketing viral et communautaire a donc certainement de beaux jours devant elle…

Pour aller plus loin :

Plateforme Française de MOOC, FUN (France Université Numérique) : https://www.france-universite-numerique-mooc.fr/

La révolution MOOC, blog de Mathieu Cisel : http://blog.educpros.fr/matthieu-cisel/

Palteforme MOOC grandes université américaines : https://www.edx.org/

Annuaire des MOOC francophones : http://mooc-francophone.com/

Newsletter

Recevez notre newsletter bi-mensuelle

Commenter