Conférence volatilité des matières premières et actions de développement de la PME aux grands Groupes IAA

Conférence-Débat sur la volatilité des matières premières, vendredi 16 mai.

Vers-une-regulation-des-marches-derives-de-matieres-premieres-624x417

Rencontre animée par Christophe Lopez, Associé Agro-Industries – weave

 « La  volatilité excessive du prix des matières premières agricoles pose un problème majeur récurrent de gestion du risque aux entreprises de l’agroalimentaire. Cette fluctuation des prix perdure voire s’amplifie. L’ANIA vous propose un atelier pour découvrir les stratégies qui peuvent être mises en place au sein des entreprises IAA pour gérer cette instabilité. » M. Jean-Philippe GIRARD, Président de l’ANIA

Présentation des différents ateliers et le programme détaillé

Vous pouvez encore vous inscrire en suivant ce lien, à la condition que votre entreprise soit adhérente de l’ANIA.

Rendez-vous dans les locaux d’AG2R LA MONDIALE Auditorium – Square Montholon – 75009 PARIS – Métro Cadet (Ligne 7) Pour plus d’informations, contactez Nicole MANGEL par email : ateliervolatilité@ania.net

logo

 

 

Le groupe familial SILL s’agrandit

  • yourt_grecque_lait_brebisLe Petit Basque rejoint le groupe SILL.  Cette session effective début mai permet de pérenniser le site de 130 personnes (CA 33 M€). Présent sur le segment des desserts laitiers et des yaourts au lait de brebis, cette PME familiale renforce le groupe familial indépendant SILL qui regroupe entre autre Primel Gastronomie, la laiterie de Saint-Malo et la laiterie Le Gall. Le groupe agroalimentaire SILL dispose d’un modèle économique original. Composé d’une fédération de PME,     il réalise un chiffre d’affaires d’environ 340 millions d’euros pour 350 salariés et poursuit ses perspectives de développement sur un marché de l’ultra-frais difficile et perturbé.

Gilles Falch'un, PDG de SILL, en compagnie Laury ThillemanLe groupe a signé en 2011 un contrat avec Laury Thilleman, miss France 2011, afin de soutenir ses marques (Le Gall, Malo, Grandeur nature, Plein Fruit, La Potagère, la Compagnie artique…) qui représentent près de 30% de ses ventes.

source : rivacom

 

 

Terrena réalise de bons résultats en 2013 et se donne les moyens de son développement

imagesChiffre d’affaires en croissance de 5% qui s’établit à 4,7 milliards, EBE* de 91,7 M€ (+31,4%), le résultat net du troisième groupe coopératif Français, derrière InVivo et Tereos, progresse lui de 52,9% à 16,7 M€. Malgré un contexte difficile avec l’augmentation du prix des matières première qu’il est difficile de répercuter sur les prix de vente, Terrena se donne les moyens de son développement à l’international.

L’excellente capacité d’autofinancement à 81,5 M€ du groupe, et son ratio d’autonomie financière à 71%, lui garantissent son indépendance et une capacité à conduire des opérations de croissance externe. De plus Terrena se dote d’un fond d’investissement, Kassiop Invest, qui lui permettra de poursuivre ses investissements dans l’innovation, le développement de ses métiers stratégiques et son développement à l’international.

Pour cette année, Terrena et la coopérative maraichère Val Nantais vont fusionner. Un accord de production et de commercialisation des porcs nourris et élevés selon le label « Nouvelle Agriculture » a également été signé avec Système U.

Consulter le rapport annuel de 2013 ici.

* EBE : Excédent Brut d’Exploitation
source : Terrena, la nouvelle agriculture

 

La belle Aude – Les ex-pilpa à la manoeuvre

Bel exemple entrepreneurial, 27 anciens salariés de l’entreprise Pilpa appartenant à R&R Ice Cream fermée en juillet 2012, ont créé la « fabrique du sud » qui va produire des crèmes glacées artisanales haut de gamme sous la marque la belle Aude. Distribuée dans la région de Carcassonne avec une ambition de 2000 pots, la fabrique compte étendre ses ventes au grand sud en 2015, puis au niveau national en 2016. Disponible en rayon dès ce mois de mai.

Sources : Carcassonne, la deuxième vie des PilpaLa dépêcheWinello.com

Autres news

Après une bonne année en 2013, SAVEOL, société bretonne spécialisée dans la production de tomates et de fraises table sur une croissance de 7 à 8% pour 2014  et active 2 leviers pour la soutenir :

  1. Renforcer les partenariats avec les maraîchers, les aider à s’installer ou à agrandir leur exploitation.
  2. Développer les nouveaux produits et réaliser des campagnes de communication autour de la marque.

Source : winello.com

imagesCafé : Fusion du numéro 2 et du numéro 3 pour challenger Nestlé, leader mondial. Mondelez a annoncé la fusion de ses activités café (Jacque Vabre, Maxwell House ou Carte Noire) avec le néerlandais DEMB 1753 (Maison du Café, Senseo, L’Or). Le nouvel ensemble représente un chiffre d’affaires de 5,5 milliards d’euros avec 28 sites industriels dans le monde.

«  Cette opération va nous permettre de nous positionner en challenger crédible du numéro un mondial », estime Pierre Laubies, PDG de DEMB 1753 depuis septembre et dirigeant du futur ensemble.

Source : Les echos

 

 

 

Newsletter

Recevez notre newsletter bi-mensuelle

Commenter