2014 : de nouveaux services bancaires connectés

DILIZI, l’encaissement mobile par BPCE

En ce début d’année, la BPCE en tant que « première banque des PME et artisans » se devait de lancer son propre terminal de paiement sur mobile, répondant au nom de Dilizi,. Tout comme le Crédit Agricole en fin d’année dernière, la BPCE a donc choisi de distribuer cet outil dilizicombinant une application pour Smartphone et d’un petit lecteur de carte de paiement indépendant ( qui se connecte au terminal par une interface Bluetooth sécurisée via la saisie du code PIN)

En plus des services « classiques » inhérents à ce type de support, DILIZI propose une vraie solution de facilité de caisse comme la gestion du  catalogue de produits et services, de préparer les factures de ses clients, d’enregistrer les règlements (qcartes, mais également chèques, espèces, S-Money), d’émettre les reçus des achats (à envoyer par mail ou par SMS), de suivre ses ventes avec des tableaux de bord graphiques…  La version pour tablette sera certainement une clé de succès pour le développement de ce service

La vidéo de présentation parle d’elle même

 

Les 700 000 TPE françaises qui n’acceptent pas aujourd’hui les paiements par carte ne peuvent qu’être séduites !

[BLOG – C’EST PAS MON IDÉE] DILIZI, l’encaissement mobile par BPCE

 

« Stress test » : les règles du jeu se précisent

A quelques mois de l’entrée en vigueur de la supervision unique par la Banque Centrale Européenne, les banques européennes doivent passer un bilan de santé.

Afin de s’éviter toute mauvaises surprises, les régulateurs cherchent à savoir se les banques parviennent à maintenir un niveau de fonds propres durs (CET 1) minimum en cas de crise économique.

shutterstock_71850034Selon un premier barème, le niveau de capital exigé serait de 8% dans le cas d’un scenario économique « de base » tandis que 5,5% serait requis dans le cas d’une crise économique plus sévère. Mais il ne s’agit que d’un cadre de départ et la BCE pourrait se montrer plus exigeante.

11 banques Françaises seraient concernées (BNP Paribas, BPCE, Crédit Mutuel, Crédit Agricole, Société Générale, la Banque Postale, Banque PSA Finance, RCI Banque, la caisse de refinancement de l’habitat et la Société de Financement local ainsi que Bpifrance).

[LES ECHOS] « Stress test » : les règles du jeu se précisent

La transparence des banques en 2014

Suite à l’implémentation de la « Vockler Rule » aux USA et de la « Banking Reform » au Royaume Uni, une clarification des divisions entre banque d’investissement et banque de détail est nécessaire.

D’autre part, les clients commencent à espérer des informations en temps réel et des alertes liées à  leurs comptes (aussi bien sur PC que sur smartphone et tablette).shutterstock_64277338

Troisième point pour cette année 2014, l’ « intellisensing bank ». Les intellisensing bank sont connnectées 24/7 avec leurs clients (mais seulement si le client le souhaite). C’est la banque qui définit les besoin du consommateur en temps réel via leurs connexions au réseau dédié (cela existe déjà avec certaines banques qui peuvent donner leurs avis sur le besoin/capacité d’achat d’un produit en fonction du solde du client et de ses revenus à venir).

Ainsi, cette banque « tout en un » pourrait s’apparenter à une banque « honnête » , intelligente et transparente fournissant un service de conseil en temps réel et en fonction du contexte.

[BAI Banking Strategies] Transparency in Banking for 2104

Wizzo, l’argent connecté selon BBVA

BBVA est la première banque espagnole à créer une offre nativement mobile.

bbva-2Wizzo est présentée comme « l’application qui connecte l’argent à la vie » et destiné prioritairement aux jeunes sous le format d’un porte-monnaie mobile adossé à un compte prépayé. Il permet de gérer les échanges d’argent selon un mode opératoire résolument classique : spécification du destinataire par son numéro de téléphone ou son adresse mail, option de demande de paiement.

Si Wizzo ne propose aucune innovation notable, son assemblage particulier (générateur intégré de cartes virtuelles, NFC, espace dédié à l’épargne et même l’introduction d’une touche réseau social dans les finances personnelles) permet une cohérence parfaite dans son objectif de séduire une population jeune, mobile et ayant besoin, à l’occasion, d’un coup de pouce pour maitriser ses finances personnelles.

[BLOG – C’EST PAS MON IDÉE] Wizzo, l’argent connecté selon BBVA

 

Newsletter

Recevez notre newsletter bi-mensuelle

Commenter