Les banques passent à l’offensive sur les paiements mobiles

Le marché des paiements mobiles est en plein essor, les chiffres parlent d’eux même. Distributeurs et producteurs ne cessent d’innover sur ce secteur qui représente la manière de consommer de demain. L’enjeu pour les banques reste de garder la maîtrise de ces moyens de paiement, car au centre des relations bancaires, ainsi que pour éviter que des acteurs extérieurs au secteur ne collectent des données bancaires.

LES PAIEMENTS MOBILES EN QUELQUES CHIFFRES

Ainsi, les transactions par mobiles devraient représenter au niveau mondial quelques 235 milliards de dollars cette année, soit un bond de +44% par rapport à 2012, alors qu’elles ne représentent toujours que 2% des transactions.

Ce marché devrait atteindre une valeur de 721 milliards de dollars  en 2017 toujours à l’échelle mondiale soit une envolée de +35% par an !

Cette progression sera portée par l’augmentation des achats via Smartphones  et par des appareils de plus en plus performants. De plus, selon Visa Europe, près de la moitié des transactions réalisées dans les magasins devraient s’effectuer via des mobiles en 2020.

POUR RÉPONDRE A CETTE DEMANDE, LES BANQUES MULTIPLIENT LES OFFRES

  • Le Crédit Agricole a lancé Kwixo en 2011
  • BNP Paribas, Société Générale et Banque Postale ont mis au point une solution commune Paylib disponible depuis le 24 septembre dernier.
  • Le groupe BPCE et LCL ont annoncé le lancement en France de V.me fin novembre, le portefeuille électronique de Visa (à noter que Visa le propose depuis 2011)
  • Mastercard, veut lancer en France son portefeuille électronique Masterpass d’ici fin 2013, en partenariat avec une banque ou un distributeur.

LE PAIEMENT MOBILE, UN LEVIER DE DÉVELOPPEMENT AU CENTRE DE LA RELATION CLIENT

La vraie force du paiement mobile est de permettre aux distributeurs d’utiliser les données clients dans le but d’adapter leur offre de produits et de services afin d’accentuer la stratégie de fidélisation des enseignes. Si elles sont utilisées efficacement, elles peuvent devenir un levier de développement des ventes en adaptant l’offre au besoin précis du client, tout en améliorant la qualité du service offert et en pilotant ses marges au plus près. Pour les banques, perdre l’accès direct aux données des consommateurs compliquerait sérieusement la compréhension et l’anticipation des besoins de leurs clients.

Au final, l’opportunité de transformer la relation client avec l’arrivée du paiement mobile est considérable, et doit constituer une priorité au sein des stratégies initiées par les acteurs de ce marché.

Avant de pouvoir régler l’ensemble des cadeaux de Noël avec nos mobiles, nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de fin d’année.

Sources :

[L’EXPRESS] Petit regard en arrière sur le paiement et le mobile :

[LIBÉRATION] Les banques passent à l’offensive sur les paiements mobiles

[DAZEINFO] Diversified Mobile Payment Options Are Transforming the Financial Industry

[M-PAIEMENT] Qu’est-ce qu’un portefeuille mobile ?

Newsletter

Recevez notre newsletter bi-mensuelle

Commenter