Bonjour à tous,

Cette semaine, dans la Weave Digital Review, vous auriez pu en savoir plus sur :

Mais au lieu de cela, je vous propose une parenthèse musicale, mais néanmoins digitale, sur les moyens de communication utilisés par des artistes. De la préparation d’un nouvel opus à sa sortie, de la période de promotion à la rencontre ‘live’ avec le public pendant les concerts, les idées ne manquent pas.

En effet, si ces artistes utilisent de manière systématique leur site et/ou leur blog pour y relayer leurs actualités, certains ne se privent pas de la puissance des réseaux sociaux tels que MySpace, Facebook, Instagram, ou Twitter pour prolonger leur univers musical et surtout améliorer leur visibilité.

 

La promotion comme terrain de jeu

En plus des campagnes de communication traditionnelles (annonces radio, TV, presse, affichage), d’autres initiatives attirent notre attention :

  • La vidéo interactive d’Arcade Fire

Avec The wildnerness downtown, le groupe originaire de Montréal avait créé le buzz en proposant une expérience musicale (…et HTML5) inédite. En saisissant préalablement l’adresse où il a grandi, l’utilisateur pouvait visionner la maison de son enfance dans le clip.

  • Le QR code de Metronomy

En flashant le tableau qui figure dans le clip de ‘She Wants’, vous accèderez directement à la page d’inscription à la newsletter du groupe.

On trouve sur cette appli les informations qui concernent la vie du groupe : actualités, contenus vidéos (clips, performance live), paroles des chansons, dates de concert, … Pour les fans, c’est une autre manière de suivre le groupe et d’accéder à des contenus exclusifs.

 

Le ‘live’ pour être plus proche du public

 

  • La track-list personnalisée de Lady Gaga…

…ou comment remplir des grandes salles tout en conservant une proximité avec ses fans. Lady Gaga utilise les données de Spotify pour identifier les morceaux les plus populaires dans les zones géographiques où elle donne ses concerts. Les tendances ainsi identifiées permettent de définir la liste des chansons qui seront interprétées et de personnaliser chaque expérience live.

  • Un tweet pour décrocher un moment privilégié avec Bloc Party

Le groupe de rock anglais utilise un procédé simple, celui du concours sur Twitter. En effet, il propose à celui ou celle qui répondra correctement à sa petite devinette de passer du temps avec eux avant leur live.

  • Le show interactif du DJ Plastikman avec l’iphone de ses spectateurs

L’application Synk pour iPhone mise au point pour la tournée 2010/2011 du DJ a permis aux spectateurs de voir le spectacle en temps réel selon le point de vue du DJ. Chaque spectateur a également pu contribuer en manipulant son écran de façon à jouer avec les samples utilisés.

 

Ainsi, la musique constitue un laboratoire idéal pour l’utilisation des outils digitaux. Toutefois, ne perdons pas la finalité de ces actions. Utilisés en premier lieu comme des relais d’information, ces réseaux sociaux doivent aussi permettre aux artistes:

  • gagner en visibilité et élargir leur audience
  • maintenir une proximité avec leur public
  • mettre en valeur leur musique dans le prolongement de leur univers musical

 

A la semaine prochaine pour la nouvelle Weave Digital Review,

 

Monty Dy (@MontyDy)

Newsletter

Recevez notre newsletter bi-mensuelle

Commenter